[Greve des eboueurs] Lyon, ville poubelle

Publié le par Dinedine

Voilà plus de onze jours que la grève des éboueurs se poursuit. Pour une histoire de privatisation. Résultat, la ville de Lyon ressemble de plus en plus à une dechetterie à ciel ouvert: la quasi totalité des arrondissements sont touchés, sans oublier les villes et les communes avoisinantes qui sont, à leur tour, touchées par le mouvement.

 

Pour vous donner une idée concrête de l'état des lieux, j'ai pris des photos sur mon trajet retour depuis mon lieu de travail (Avenue Thiers) jusqu'à mon domicile (Rue de Seze), sur une dizaine de minutes à pied. Admirez:

 

Nous voici sur le Boulevard des Belges, juste après la gare des Brotteaux:

 

Photo0893

 

Nous continuons au croisement suivant, qui donne sur la Rue de Seze et le Boulevard des Brotteaux:

 

Photo0896

 

Photo0897

 

Nous entrons dans ma rue de résidence, et en la longeant nous tombons sur:

 

Photo0898

Photo0899

Photo0900

Photo0901

Photo0902

Photo0903

(bonne appétit si vous allez acheter des croissants et des petits pains !)

 

Photo0904

Photo0905

 

Nous voici presque arrivés à mon immeuble, dans la même rue:

 

Photo0906

Photo0907

Photo0908

Photo0909

 

Et voilà ! Nous sommes arrivés chez moi.

 

Constatez tous les fabuleux points de detritus que je rencontre sur un trajet de seulement dix minutes à pied ! Et dire que l'arrondissement où je réside est réputé "huppé", ça fait rêver hein ?

Cela nous le devons aux eboueurs à qui je n'empêche pas de faire grêve, mais de prendre la santé public des habitants en considération car à ce rythme, des maladies vont proliférer du fait d'amas de détritus sur les trottoirs. Le pire c'est que ça n'a pas l'air de faire réagir les habitants parceque dans les journaux je ne lis aucune reaction...

 

Et oui, c'est aussi ça l'indifférence.

Commenter cet article